Du sel dans les yeux

Je suis arrivé sur l’île comme un singe en hiver: par la porte de la Trinquette. J’avais du sel dans les yeux, et des souvenirs trop flous. Au deuxième verre, j’avais déjà perdu le signal. J’ai dû me souvenir vaguement de l’été 86. J’étais un gosse doux et turbulent. Contemplatif mais en courant. 
Du sel dans les yeux, est une série issue réalisée sur une île de deux kilomètres carré. Une microfiction qui questionne l’enfance, et les fantômes du passé. Un travail réalisé en novembre dernier, qui raconte ce qu’on ne voit pas à l’endroit où l’on a sans doute fermé les yeux.